Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

vendredi 13 février 2015

Nounou et Kiki, quand l'amour né d'un regard


Lors de la grossesse de Kiki, j'avais peur de la réaction de Nounou envers lui, arriverait-elle à prendre sa place de grande sœur facilement ou serait-elle jalouse de ce petit être qui entrait soudainement dans nos vies ? 

Mes craintes se sont toutes évanouies, lorsque papa C. est venu avec Nounou à la maternité.
Dès les premiers regards qu'elle a poser sur son petit frère j'ai compris qu'il n'y aurait pas de jalousie entre eux.  



 



Les yeux pleins d'amour et de curiosité elle a su en quelques minutes dissiper tout les doutes que je pouvais avoir sur leurs future relation.





 
Les mois ont passé et la complicité s'est accentuée, Nounou en grande sœur protectrice à de suite su trouver son rôle, prendre une place qui était faite pour elle.
Je la faisais participer dans des tâches du quotidien pour qu'elle apprivoise son petit frère. Aller me chercher une couche, m'aider aux changes, m'aider à préparer les biberons toujours volontaire elle s’appliquait dans chaque tâches que je lui donnais. 
Du haut de ses 3 ans (à l'époque) elle m'avait impressionnée.

Aujourd'hui presque deux années se sont écoulées depuis leurs première rencontre, il ne peuvent plus être l'un sans l'autre. 

Quand Nounou est à l’école, Kiki nous la réclame sans cesse. Il veut sans arrêt qu'elle joue avec lui mais attend aussi son approbation quand il s'agit de faire une bêtise . 

A l'inverse Nounou a compris que Kiki pouvait devenir un de ses meilleurs amis mais elle n’oublie jamais d’être sa grande sœur. 
Elle le reprend souvent quand il ne prononce pas un mot correctement, elle lui apprend à manger avec sa fourchette, lui montre comment s'habiller seul et est pleine de bonne volonté pour l'aider à aller au pot. 
Nounou avec sa nature spontanée apprend à son petit frère à être autonome dans la vie de tous les jours, elle est certainement la meilleure guide pour lui . 
Parfois elle est autoritaire et lui impose ses petites règles mais tous rentre vite dans l'ordre Kiki et son caractère fort ne sont pas du genre à se laisser dominer pour autant.
Je suis fière qu'elle a réussie à trouver sa place de grande sœur et qu'elle s'en serve à bon escient.






Pour l’évolution de Kiki cela n'est que bénéfique à mes yeux, je n'ai vraiment plus de craintes à avoir en ce qui concerne leur relation fraternelle.


J'écris aujourd'hui ce billet parce que Kiki à dit "Je t'aime ma Alice" avant d'aller se coucher. 
C’était tellement beau que j'ai eu l'envie de vous faire partager via cet article un bout de cet amour qui les unis tous deux. 



Sophie

4 commentaires:

  1. hoooo c'est trop chou
    j'ais cette crainte aussi avec Léa on est très fusionnelle toute les deux , et j'ais un peut peur de sa réaction quand bb sera la en septembre , elle aura un peut plus de trois ans , j'espère que sa ce passera bien .

    RépondreSupprimer
  2. J'adore cd poste merci !!
    J'ai moi aussi de belles photos de ma grande 2ans 1/2 à l'époque découvrant sa petite soeur puis 1an après son petit frère. De superbes moments plein d'émotion gravés dans nos mémoire

    RépondreSupprimer
  3. Très bel article. La naissance d'un 2ème est toujours source de questions, mais les relations qui se construisent ensuite sont le plus souvent magnifiques :-)

    RépondreSupprimer

Un petit commentaire ? C'est ici !