Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

mercredi 11 mars 2015

Je tourne en rond avec son sommeil ...



 Je vous le disais cette semaine, ma Nounou a fait des gros progrès au niveau du sommeil, elle a même dormi dans son lit. C'était une joie pour moi de pouvoir enfin avoir une soirée seule et pouvoir m'étendre telle une étoile de mer dans mon lit. Cela n'étais plus arrivé depuis un bon moment...

Je vous ai expliqué il y a quelques mois mon désespoir face au sommeil de ma petite fille de cinq ans (Si tu n'as pas lu, c'est ici), pleures incessants, hurlements, les nuits sont devenues de plus en plus courtes au final, plus personne n'était frais et dispos le matin !

Après une remise en question de moi-même et de mon époux, nous voilà plein de bonnes volontés pour reprendre en main une routine du coucher et du sommeil installé !

Nous avons donc pris notre petite Miss et lui avons expliqué les nouvelles règles du soir :


clipart liste

1. Après t'être brossé les dents, tu auras le droit de lire un livre ou de faire une activité calme cela pendants 10/15 min le tout dans ta chambre.

3. Ensuite tu t'allongeras dans TON lit

2. Nous viendrons éteindre ta lumière et te faire un bisou.

3. Tu n'auras pas le droit de te relever une fois le bisou et le câlin fait, pleurer ne changera rien à toute ces règles, car Papa et Maman ont décidés que maintenant, ce serait comme cela. Tu as le droit de ne pas être d'accord, mais ici, c'est Papa et Maman qui décident !

4. Au bout de 7 dodos seule, tu auras une petite récompense mais cela uniquement les premières semaines (car on ne dors pas pour avoir un jouet mais pour être reposé !)




Une fois expliquées ces règles, nous lui avons demandé de les répéter, elle les a reformulées sans soucis et a même préparer sa chambre.

À cet instant, c'est confiants et déterminés que nous abordons le problème du sommeil.

Le premier soir, elle applique les règles, mais nous demande de laisser la lumière de la salle à manger allumée (Peur du noir ? ! ), Nounou montrant une bonne volonté, nous acceptons et ce fût la lumière de la salle à manger qui la rassura apparemment ce soir-là (pour l'endormissement du moins). Quelques heures après s’être endormie nous avons dû faire fasse à ses multiples réveils, nous ne nous sommes pas démontés et avons réexpliqués les règles à chaque fois !

Elle dormit 5 heures dans son lit ce soir là, quand je me suis réveillée au petit matin, elle était près de moi, je ne sais pas quand elle m'a rejoint (Je devais dormir à poings fermés ce qui n'était plus arrivé depuis un bon moment !!!).

Le 2ème et 3ème soir, tout se passe bien au niveau du coucher, nous autorisons même qu'elle regarde un petit dessin animé sur la tablette pendants 15 min. 
L'endormissement se fait sans pleurs et sans hurlements (à cet instant, je pensais que cette partie était réglée et j'étais fière d 'un tel changement :! ). 
Mais comme à l'accoutumée, nous sommes face à des réveils avec hurlements incessants : "J'ai peur du noir !!!". Elle hurle nous lui mettons sa veilleuse et la rassurons !
Nous renouvelons l'opération 10 à 15 fois, pour qu'elle finisse par trouver le sommeil la lumière de sa chambre allumé ! (Est ce une solution ?? ) . 
Elle dormit 4 heures dans son lit (évidemment, cela parait peu, mais il faut compter 4 heures à partir d'une heure du matin, heure du dernier réveil).



main bébé
Crédit photo Google
Le lendemain, c'est toute fière d'elle qu'elle annonce à ses grands-parents qu'elle sait désormais dormir seule dans sa chambre.
Nous lui disons que c'est bien, mais que nous aimerions aussi qu'elle arrête de hurler sans cesse sans réelle raison en pleine nuit ! 

 À 5 ans, j'ai parfois l'impression de voir un nourrisson qui à besoin de sa maman juste pour être rassuré...




Ce soir-là, nous sommes donc le 4ème soir, rien ne va plus. 
Crise sur crise Nounou refuse de se coucher, nous ne lâchons pas le morceau et elle s'endort enfin. Il a fallu faire les gros yeux et la punir cette fois. 
 Je suis triste mon enfant part se coucher en colère contre moi, qu'il en soit ainsi elle dors dans son lit, je ne voulais rien de plus ! 
Moins de 15 min après s'être endormie, elle se réveille, se lève, nous rejoint ... 
 Le ballet va durer toute la nuit, chacun à notre tour, nous la remettons au lit, nous expliquons.

Nous étions conscients qu'il y aurait des rechutes, voilà la première, nous ne comprenons plus...
Nous commençons à être fatigués par la situation, mais je ne veux pas en rester là ... 
  À 4 heures, elle ne dort toujours pas, je dis à mon époux de se coucher pour me relayer au cas où le lendemain matin... 
 Kiki est désormais réveillé, les hurlements de sa sœur qui fait des caprices l'ont surpris dans son sommeil. 
 Il faut aussi être là pour lui qui entend tout et est perturbé par cela en pleine nuit. 
Papa C a bien fait de se coucher, car le bras de fer du sommeil, s'est prolongé jusque 6h30 !!!
 Oui, elle comme moi avons fini par dormir au petit matin, je dis dormir c'est un bien grand mot car elle m'a rejoint même pas une heure après dans mon lit... Ensuite, la journée débute évidemment ...


Nous voilà le soir, le 5ème soir depuis la reprise en mains de son sommeil, nous sommes dimanche, il a fait beau Nounou a été dehors toute la journée, l'école va reprendre donc couchés un peu plus tôt ...

Comme notre puce a dormi très peu la nuit précédente et s'est beaucoup dépensée, elle a fait du trampoline une bonne partie de la journée, nous pensions que tout se passerait bien. Effectivement le couché en 5 min, c'était régler, elle n'a même pas voulu un livre rien.
Ne changeons pas une équipe qui gagne nos " démons" sont revenus une trentaine de minutes après son endormissement, mais je n'ai pas de patience et m'énerve vite ce soir ! Je n'ai pas dormi plus qu'elle la nuit d'avant et les précédentes, je suis fatiguée et arrive au bout de ce que j'ai de patience !

Non, tu ne dormiras pas avec moi, non, tu dois être dans ta chambre...

Rappelle-toi des règles, tu sais dormir seule, tu nous l'as prouvé. Bien sûr Papa C appuie tous mes dires. À deux, nous sommes plus forts face à cette situation, je suis ravie de son soutien...
Mais une fois de plus nous allons dormir en tout et pour tout 2 heures dans la nuit, autant vous dire que ce lundi a été très dur pour la reprise !

J'ai récupéré à l'école une petite fille blanchâtre qui ne cessait de répéter qu'elle était fatiguée, je l'étais également d'ailleurs exténuée serait plus approprié pour dire notre niveau de fatigue !

Lundi soir, nous sommes le 6ème jour depuis le début du changement de rythme, après le repas, elle veut regarder la télé avec Papa C, nous lui accordons ce privilège, car depuis deux jours, nous sentons que le sommeil est devenu un conflit, nous voulons désamorcer cette bombe qui nous empêche d'être serein face à Nounou.

À peine cinq minutes de TV on suffit pour qu'elle s'endorme, Papa C l'a portée et mise dans son lit, une heure après, elle se relevait déjà... Un nouvel échec, j'ai regardé ma puce, son teint blafard et ses traits tirés, je n'ai pas eu le courage de la renvoyer dans son lit. Pour sa santé, pour la mienne, j'ai choisi la facilité et l'ai mise dans mon lit, nous avons tous dormi d'une traite autant dire que nous étions au bout de toute l'énergie que nous aurions pu fournir !!


Oui, j'ai été faible, j'ai cédé aurais-je du laisser ma puce de 5 ans allez à l'école ce mardi matin avec seulement quelques heures de sommeils dans les jambes ?

Aurais-je du être plus autoritaire et la laisser hurler des heures durant ? 
Sincèrement, je ne sais plus sur quel pied danser. 
 Nous recommençons de nouveau ce soir les règles du sommeil, mais aurions-nous la même patience cette fois-ci ?




points d'interrogationsQuelle peur peut être aussi profonde pour la réveiller plus de 15 fois la nuit ? 
A-t-elle juste besoin que je soit près d'elle ? 
 Le prétexte de la peur du noir cache t il autre chose ...

Quand toutes les lumières de la maison doivent être allumée pour qu'elle daigne dormir à peine une heure, la peur du noir n'a plus de sens.

 


J'entends déjà tous les discours des "bonnes-mamans" qui me diront certainement que c'est de ma faute et qu'elles n'auraient pas cédées, mais qu'aurait-elles fait dans ma situation ? Quand le manque de sommeil est présent pour tous les membres de la famille que devons nous faire ?...


Je n'ai pas toutes ses réponses et tâtonne, en attendant nous revenons au même point sur son sommeil...

Cette article m'as fait un bien fou ! Mettre des mots sur ce "conflit" me libére d'un sacré poids... 




Et toi qu'aurais-tu fait ?

A tu vécu une situation similaire avec ton enfants ? 




Sophie



10 commentaires:

  1. Cécile LEFEBVRE11 mars 2015 à 10:24

    olalala on vit cela ici avec notre fils de 20 mois. depuis environ 4 mois il ne se couche que dans notre lit, avec calin-maman. Papa le remet dans son lit. Il nous rejoint soit vers 2h, soit vers 4h (les bons soirs :-) ) et reste avec nous jusqu'au petit matin (on a testé les allers et venus dans sa chambre pour le refaire dormir, le gronder, lui expliquer etc.... RIEN) et comme j'étais en fin de grossesse, et depuis 3 semaines maman d'une petite poupette, trop de fatigue pour lutter et pour faire "barrage"...
    MAIS ... cela ne peut pas durer, ce n'est pas "normal"... mais quelle est la norme? va-t-il dormir un jour dans son lit sans soucis?
    J'ai essayé l'homéopathie pour le calmer un peu : RIEN !

    je prends bonne note de "la liste" je trouve cela super !! mais notre dragon vert est encore un peu petit je pense pour qu'on valide qu'il ait bien compris (pas de feedback par répétition possible..).
    Mais vais tenter quand même ce soir...
    en tout cas : courage ! nous sommes + nombreux qu'on ne le pense à vivre cela!!

    Bonne journée (et future nuit).

    Cécile

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Cécile , bon courage a vous aussi . L'homéopathie n'a pas fonctionné ici non plus.

      Supprimer
  2. Tu n'es pas une mauvaise maman bien au contraire , ne pas laisser son enfant hurler c'est top , si elle hurle comme sa elle doit avoir la peur que le lendemain en se réveillant elle ne te voit pas ? Elle a une peur c'est sure ce ne sont pas des caprices , avec un caprice elle dormirait super vite , il faut quelle se repose et toi et ton homme aussi pour votre santé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Sarah c'est ce que je craint , la peur de l'abandon ... Comment la résoudre dans ce cas ?

      Supprimer
  3. Tout d'abord, je te souhaite bon courage! Ne te préoccupe pas de ce que "d'autres" pourraient dire. Tu fais au mieux pour TA fille, selon VOS limites. Ici pas vraiment de souci de sommeil (en tous cas de mon point de vue). Ma n°1 a dormi dans notre lit toute la nuit, puis progressivement, à partir de ses 2 ans, juste en "fin" de nuit, c'est à dire qu'elle venait nous rejoindre quand elle se réveillait et voulait téter. A 3 ans, elle a fait ses nuits, donc a dormi dans son lit toute la nuit. Pour ma n°2 qui vient d'avoir 3 ans, endormissement simple (tétée dans son lit puis je m’éclipse quand elle dort), puis elle nous rejoint au milieu ou en fin de nuit, comme le faisait sa grande soeur. Jusque quand, je ne sais pas, mais pour le moment, ça ne nous dérange pas.
    Pour votre souci, avez vous essayé de voir les choses dans l'autre sens? Plutôt que de vouloir qu'elle dorme seule dans son lit, n'y a t'il pas possibilité que VOUS (maman ou papa) dormiez dans son lit? Elle prendrait peut-être l'habitude de dormir sereinement dans son lit avec vous, puis ensuite seule? Évidemment ce ne serait qu'une transition, mais pourquoi pas? L'un de vous reste près d'elle pendant l'endormissement, puis s'éclipse. Si elle se réveille, elle ne doit pas sortir de son lit mais vous appeler. Lorsqu'elle vous appelle, vous y allez et vous couchez près d'elle le temps qu'elle se rendorme, puis retournez dans votre chambre, etc... Ce n'est qu'une idée, peut-être l'avez vous déjà tenté, peut-être que cela est inenvisageable pour vous pour différentes raisons, mais au cas où...
    Sinon un changement de chambre? un changement de lit? Une nouvelle déco? Des stickers à mettre sur les murs? Bref, des trucs qui lui donnent envie de rester dans sa chambre?
    J'espère en tous cas que vous trouverez rapidement une solution. Et pour finir, je trouve totalement logique votre réaction le 6ème jour. Des règles à respecter, ok, mais la santé avant tout :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Méli Mélo ,

      J'avoue qu'au 6eme jour je n'en pouvais plus -_- .
      Pour la deco sa chambre viens juste d’Être refaite en entier justement pour favoriser l'envie qu'elle soit dans sa chambre donc ce point la a déjà été vu .
      L'endormir près de nous , c'est une chose que nous avons déjà fait mais les réveils sont tellement nombreux que je finis par dormir toute la nuit dans son lit .
      Aujourd'hui ma solution a été de mettre son matelas dans ma chambre afin de la rassurer a chaque réveils , je pense au terreurs nocturne et du coup je ne sais absolument pas comment je dois réagir ..

      Dur dur Merci beaucoup a vous.
      Bonne journée

      Sophie

      Supprimer
  4. Coucou ! Je vis la même chose avec mon fils de 3 ans .. Impossible de faire une nuit complete dans SON lit il me rejoint en permanence et quand il est chez son papa impossible de le faire dormir dans son lit, il hurle jusqu'à 23h Minuit avant de s'endormir pour le rejoindre 30 minutes ou 1h plus tard tout au plus
    .. Bon courage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ,

      C'est rassurant de voir que je ne suis pas la seule dans cette situation , je vous souhaite bon courage .

      Sophie

      Supprimer
  5. Coucou Sophie,

    :( :(
    J'aurais fait comme toi! Je trouve ça inhumain de laisser hurler un enfant longtemps et ça plusieurs soirs de suite,surtout quand on voit que la peur est réelle.
    J'en suis incapable et ça me rassure de voir que je ne suis pas la seule.
    Car les bons conseils comme tu la laisses pleurer ou tu cèdes trop je les ai entendu aussi.
    Je garde ce principe de liste car je trouve ça super!!

    Ma fille a 6 ans ,elle dort dans son lit,moi c'est l'endormissement qui pose problème,il faut que je m'allonge à côté d'elle et je ne peux pas quitter le lit tant qu'elle ne dort pas.Les réveils nocturnes sont fréquents aussi.
    Le pire c'est qu'elle est allé dormir une nuit cet été chez mon frère ,elle s'est endormie seule mais à la maison pas moyen....

    Le jour ou tu trouves une solution miracle mp moi ,et vice versa ;)

    Bon courage!

    RépondreSupprimer
  6. Mon 6 ans a toujours la veilleuse dans sa chambre, elle est systématiquement allumée au momnet du coucher.
    Après ce n'est pas facile, la nuit cristalise toutes les angoisses et les moments de la journée.
    Est ce qu'elle te dit pourquoi elle se réveille ?
    Changer la diposition de la chambre ? Des étoiles phosphorescentes ? est ce qu'elle sait ce qu'est la nuit ?

    Bref j'ai pas de solution, car la nuit c'est vraiment un sujet délicat
    Bon courage

    RépondreSupprimer

Un petit commentaire ? C'est ici !