Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

mercredi 2 septembre 2015

Sa première rentrée, qui le vit le plus mal à la maison ?

terrible twos
 

Il y a de ces moments que l'on décrit comme des étapes, des étapes entre enfants et parents qui sont inévitables. 

L'angoisse de la séparation entre 7 et 12 mois, la phase d'opposition avec le "terrible two" et puis il y a la première rentrée scolaire...







Parfois les enfants comme mon Pilou y sont égale, mais qu'en est t-il pour nous parents ?


Personnellement je l'ai mal vécue, voilà 6 mois que j'angoisse parfois en pensant à sa rentrée scolaire, une terrible épreuve, oui "terrible", terrible dans la tête d'une maman parfois.


Voir son petit bout séparé de soi même une seule matinée, grandir et devenir plus grand c'est angoissant. Évidemment on ne fait pas des enfants pour qu'ils restent petits et pourtant c'est déchirant de les voir grandir. C'est un mélange à la fois de bonheur, de joie, de tristesse et d'anxiété et de sentiment indescriptible de mamans.






 

Ici voila 3 ans que je suis près de lui, je suis surement "trop" maman poule, oui 3 ans interrompus par 4 jours à la maternité pour la naissance de ma Chouquette, autant dire une relation très fusionnelle avec mon premier enfant, mon petit bonhomme que je vois grandir mois après mois, étape après étape, celui qui m'apprend à être une maman à chaque nouvelle étape, à les connaître et les passer, à avoir ces premières émotions, ces premières fiertés, ce sentiment inégalable d'être le besoin essentiel dans la vie de son enfant.

Un enfant grandit, notre devoir est de l'accompagner mais comment ne pas avoir une montée de larmes ou plusieurs... lorsqu'on les voit grandir, lorsqu'on les regardes et que l'on sait que leurs petites bouilles, leurs petites joues ne sont que transitoires.



Pilou est un enfant qui est toujours content, rare sont les fois ou il montre une émotion négative, c'est un enfant qui par son sourire sait toujours donner le sourire aux autres, et sais me remplir le cœur de bonheur mais comment ne pas mal vivre qu'il grandit, qu'il va perdre un tant soi peu sa petite joie de vivre sans faille, ça me fait mal au cœur pour cette raison malgré tout aussi, c'est comme si à partir de ce moment, à partir de ce premier exil hors de la maison qu'il commence a être exposé aux problèmes de la vie, aux tristesses et questionnement et aux angoisses, aux imprévus et aux déceptions que la vie peut apporter, là ou à la maison près de moi j'ai toujours veiller à le protéger de tout à préserver sa petite joie et humeur sans faille.

Malheureusement et heureusement il a besoin également de cela pour s'épanouir et apprendre de la vie, je ne saurai le priver d'un tel bonheur de rencontrer d'autres petits Pilou de son âge, de partager de superbes moments, d'apprendre et de grandir afin de devenir un grand garçon, un homme dont je serait fière.


Après ce premier jour, Pilou n'a montré aucune émotion à la sortie de l’école, je l'ai trouvé pensif, vidée, d’énergie ? Ou triste je ne sais pas, il ne veux pas en parler, pourtant au matin il était heureux d'y partir. Surement que cela lui passera...

J'ai la tristesse d'une maman en ce moment malgré ce premier jour passé, c'est un de ces moments qu'on aimerai occulter et qui malheureusement doivent exister pour le bien de tous.

Et vous, comment avez-vous abordé la rentrée ? 

Comment cela s'est t-il passé ?

4 commentaires:

  1. Mon fils est allé ravi à sa première rentrée, il y a déjà 3 ans
    j'étais un peu angoissée quand même; il a pleuré 10 secondes quand on a quitté la pièce, la porte franchie, il ne disait plus rien
    pour ma fille, j'ai encore un peu de temps, mais je sais que ça va arriver plus vite que je ne le pense

    même si c'est dur, on sait que c'est bien pour eux et que ça les fait grandir

    RépondreSupprimer
  2. Oui je peux imaginer comme cette séparation peut être dure pour une maman. C'est vrai que l'école c'est l'école de la vie, et donc des premières épreuves difficiles aussi. Mais ce sera quand même génial pour Pilou au bout du compte et donc pour toi de le voir s'épanouir !

    RépondreSupprimer
  3. ma puce a fait sa rentrée ce matin , tous c'est bien passer :) pas une larmes , et cette après midi c'est tous juste si j'ais eu mon bisous lol

    RépondreSupprimer
  4. :'( oui je pense que le plus difficile dans une rentrée, c'est pour la maman ;-)
    ici, cela sera l'année prochaine... et mine de rien j'ai hâte car il apprendra plein de choses et se fera plein de petits copains!

    RépondreSupprimer

Un petit commentaire ? C'est ici !