Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

lundi 2 novembre 2015

Un jour peut-être, l'avenir nous le dira


Souvent lorsque je vois mes enfants, j'ai le flash de leurs naissances, de ce bonheur qui s'est installé en une fraction de seconde.
Je me dit souvent que je ne peux pas avoir déjà mon dernier enfant à 28 ans.


Mais plus j'y réfléchis, moins j'en suis certaine


Je sais maintenant que j'ai eu ma Chouquette que le cœur d'une maman ne se divise pas mais ne cesse de s’agrandir.
Je sais aussi maintenant qu'un garçon ou une fille, il n'y a réellement aucune différence au final !
 
J'ai tellement aimé l’arrivée ces bonheurs dans ma vie, les arrivées de ces petites bouilles, ces premiers moments, ces rencontre uniques avec une partie de nous, ces petits amours pour qui on donnerai tout, que je ne me voit pas envisager ne pas réitérer l'expérience.




Même si la grossesse n'est pas toujours une partie de plaisir, ni plutôt l'accouchement dans mon cas, ce n'est malgré tout pas cela qui me fait peur sachant le bonheur qui arrive en contrepartie.

Me dire que ça y est, je met la clé sous la porte et que je ne serais plus enceinte me fait peine à penser et pourtant... une autre partie de moi me dit que un garçon et une fille c'est le parfait équilibre, deux enfants, frère et sœur, un de chaque comme ont dit, chacun si différents et chacun si importants pour moi.

Ce schéma simple, un enfant de chaque sexe, l'équité des sexes à la maison, deux hommes dans la maison contre deux femmes :D aussi !! 


Mais l'équilibre peut-il être parfait avec trois enfants chez nous ? Trouve t'ont le temps de donner l'amour à tous, n'est-ce pas réduire un minimum le temps consacré aux autres ? 
Et à coté de cela n'ont-ils pas besoin d'être moins couvés ?








Comment accepter que c'est le dernier enfant, comment le sait-on ?


Est-ce une évidence ? On ne sais pas ce que la vie nous réserve, comment opter pour une option plutôt que l'autre ? Franchement je ne sais pas !

Lorsque je vois chacun de mes deux bonheurs autour de moi, j'ai du mal à penser les voir plus grand et ne plus avoir d'enfant en bas âges près de moi, c'est donc une question qui me revient sans cesse, que se passera t-il dans quelques années ? Un grande et grosse question.


Ce que je sais c'est que ma Chouquette a déjà bien grandie et qu'à l'allure ou cela défile, cette question il faut s'y préparer.




Je ne sais pas encore comment on prend cette décision, si on a un déclic comme l'horloge biologique qui se déclenche pour notre premier enfant.

Cela est surement trop tôt pour pour nous, mon homme comme moi sommes d'accord sur ce point, c'est évident en tout cas que cette question reviendra, mais la tête y pense parfois malgré tout. 

Amanda

4 commentaires:

  1. oui moi aussi je me pose cette question quand est ce qu on sait que c 'etait notre derniere grossesse? dans ma tete j arrive pas a me dire que je n aurais pas un autre enfant.je ne suis pas prete à l accepter ca me fait mal de me le dire.

    RépondreSupprimer
  2. exactement pareil, si je pense que c bel et bien fini je vais pleuré, ça me rend mal, alors je reste sur le peut-être...

    RépondreSupprimer
  3. Je vie la même chose mais je sais que c'est fini pour moi. Il faut juste que j'arrive à l'accepter et j'avoue que pour le moment je n'y arrive pas. J'ai toujours voulu 4enfants, mais j'ai eu bcp de mal à les avoir. Bcp de fc, être alitée de 1mois et demis à la fin.
    Je viens de mettre au monde ma 3 ème merveille, elle a 11jours et c'est le jour de sa naissance que j'ai su que j'en aurai plus. Le petit dernier celui que je voulais vers 35ans. Pendant ma 3ème ceza gygy ma annoncer que mon utérus était pas en bon état et que cela serait dangereux de tenter le 4ème...

    J'ai profité de ma grossesse je regrette rien, mais j'aurais voulu savoir que c'était ma dernière..

    RépondreSupprimer
  4. Nous avons une fille et un garçon. Pendant un bon moment, l'idée d'un troisième nous a travaillé. J'ai 28 ans et mon homme 26 ans et étaient ont prêts à dire au revoir à une nouvelle grossesse, une nouvelle naissance? Et bien nous avions décidé que oui en début d'année (d'ailleurs voici l'article que j'avais rédigé http://cemondeamoi.com/2015/06/pourquoi-il-ny-aura-pas-de-troisieme-enfant-2.html) Mais en juin, la vie en a décidé autrement, et un troisième s'est niché dans mon bidou. Cet équilibre que tu cites, 2 femmes, 2 hommes à la maison sera bouleversé dans 4 mois par l'arrivée d'un nouveau petit garçon.

    RépondreSupprimer

Un petit commentaire ? C'est ici !