Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

11/03/2020

Quand la vie t'offre un dernier cadeau !



Coucou à tous,

Il y a quelques années, j'avais décidé avec papa C.que mon petit Kiki fermerait la porte de la maternité pour moi. J'en parlais d’ailleurs par ici .
Un choix personnel qui incombe à chacun dans le modèle de la famille qu'il souhaite.
Je ne m'imaginais pas maman de plusieurs enfants, je ne l'explique pas. Quand j’étais jeune j'avais simplement envie d'un seul enfant, c'est comme cela. C'étais vraiment ancré très fort en moi.
Peut-être parce que je suis moi-même issue d'une famille nombreuse, peut-être parce que nous ne vivons plus dans la même société que nos parents, je ne sais pas. C’était vraiment un projet de vie auquel je ne démordais pas (je vous en avais part dans un précédent article juste ici).
Pourtant aujourd'hui, je suis une maman comblée au plus haut point avec mes deux amours de 10 et 7 ans. Tout s'est tellement fait naturellement durant toutes ces années.

femme enceinte

Puis la vie passe, vous le savez depuis plus de 4 ans je me bats pour trouver la maladie dont je souffre.Une errance médicale qui me ronge et qui me fait ne plus comprendre mon corps. Des avancées ont pourtant été faites. J'ai essuyé un premier diagnostique l'an dernier, je cumulerais plusieurs pathologies malheureusement, la première étant une endométriose sévère couplée à une adénomyose. Cette fois plus aucun doute, la maternité serait et resterait belle et bien pour moi un très lointain souvenir puisque le traitement préconisée avant l'opération était simplement une ménopause artificielle pour soulager ces crises de plus en plus présentes.
J'ai accepté tout cela en quelques semaines parce que depuis plusieurs années et plusieurs spécialistes personne ne prenait en compte les douleurs lancinantes dans cette région de mon corps. Parce qu'enfin j'avais un premiers diagnostique, parce qu'enfin je serais soulagée. Parce qu'enfin il y avait des mots sur des maux !!!
Bien sûr ce n’étais pas non plus une délivrance puisque nous recherchons toujours avec une équipe médicale le mal qui me ronge depuis plusieurs années, mais on avance et l'espoir de vivre un peu mieux renaît enfin !

Les mois passent et ne se ressemblent pas, en décembre me voilà complètement bloquée d'une épaule (d'ailleurs à ce jour je n'ai toujours pas retrouver la mobilité que je pouvais avoir avant !). On multiplie les examens médicaux, on accélère les traitements. Certains sont très fort et font de moi un zombie. Je suis à l’arrêt complet, ce qui a tendance à fortement m'agacer mais je n'ai pas le choix que de l'accepter.
Les actes anodins de la vie quotidienne me semblent si compliqués à réaliser mais je suis toujours de nature optimiste alors j'avance et je souris.

Je prends leurs traitements à contrecœur (je déteste intoxiquer mon corps) , je fais la kiné (ce qui me permet de dormir un peu), je crois qu'on est proche maintenant de savoir ce dont je souffre. Le rhumatologue donne des pistes concrètes, OUFFFFFFFFF après tant d'années !


Tout cela c'était avant que l'on doivent arrêter absolument tout traitement parce qu'au détour d'une simple prise de sang, on découvre mi janvier que JE SUIS ENCEINTE !!!!

Le choc,  je me dis qu'au labo ils se sont trompés, alors je refais une prise de sang le lendemain et un test pour vérifier cela. Plus de doute possible,  je suis bel et bien enceinte.
La petite vie si précieuse est de nouveau en moi.
Je panique bien évidemment, j'ai pris des traitements vraiment incompatibles avec un début de grossesse. C'est la première chose qui me fait paniquer, puis un troisième bébé moi ??? !! WHAT ?

grossesse découverte
J'ai mis quelques jours à rassembler mes idées. C'est une chance d’être enceinte avec une telle atteinte à l’utérus, comme quoi la vie bouleverses souvent nos plans et vous offres des cadeaux si précieux qu'il faut apprendre à les apprécier.

J'ai rapidement vu ma gynécologue et je serais suivie de très près pour ce troisième bébé .
Des petites complications sont vite apparues mais des gestes simples et une bonne surveillance feront que tous se passera bien.
Je suis à 14SG, bébé se porte comme un cœur. Moi je suis bien malade mais je le prends plutôt bien, cela fait parti du processus de la grossesse que toutes les femmes n'ont pas forcement la chance de connaître.
image annonce de grossesse

Du coup, avec l’équipe médicale nous avons mis en suspend toute recherche médicale pendants 9 mois mais je passe un IRM sous peu qui devrait nous révéler si nous avions visé juste sur le dernier diagnostique supposé du mal qui me ronge. Je vous en reparlerai sous peu...

Pour le moment, je dois simplement apprécier les mois qui vont défiler parce que cette fois c'est certains ce sera bel et bien le dernier.


Ne fermez pas la porte aux cadeaux que la vie peut vous faire, 
ce sont bien souvent les plus beaux.


Sophie



2 commentaires:

  1. C'est drôle.. J'avais dis jamais de famille nombreuse.. Et me voilà à attendre mon quatrième.. Je voulais un quatrième bébé mais pas tout de suite la dans l'immédiat , je le voulais mais j'ai vite eu peur en imaginant les choses. Du coup j'avoue J'ai eu un peu de mal, j'en ai toujours mais c'est le tout dernier alors faut profiter. Il y avait tres peu de chance que ça arrive, vraiment très peu. J'ai mon premier rendez vous à la fin du mois. J'angoisse. Terriblement. Mais je fais face. Mon mari est heureux. Alors faut prendre comme ça vient. Même si j'étais finalement pas prête à ce que ça arrive la maintenant bah faut accepter. C'est comme ça �� let's the adventure begin..

    RépondreSupprimer
  2. Félicitations pour ce cadeau de la nature :-)

    RépondreSupprimer

Un petit commentaire ? C'est ici !