Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

mardi 12 août 2014

Mes grossesses fabuleuses, épisode 1 : La grossesse



Un bébé au top à chaque fois mais un moment délicat, l’accouchement…


Chaque maman a vécu ce stress, ces questionnements : Ça fait quoi d’accoucher ? Est-ce si douloureux que cela ? La péridurale c'est dangereux et douloureux ? Comment sait ont pousser au bon moment ? C’est quoi « une épisiotomie » ?

Mon ventre de 26SA
Mon Pilou - 26SA


Tout commence à chaque fois par des questions, j’ai la nausée ? Je ne me sens pas bien ? Des doutes, puis un peu de retard, et puis un test dans les toilettes et là le grand verdict,  comme un conte de fée en voyant ce signe positif sur le test de grossesse ; le cœur qui s’accélère, l’émotion, la joie, une journée parfaite et puis l’attente de la première échographie. 


Voilà comment cela s’est passé de mon côté (attention mesdames enceintes de votre premier enfant, stoppez peut être cette lecture si vous êtes déjà angoissées).


Pour Pilou tout comme pour ma Chouquette dès 2SA j’ai vécus le terrible moment des nausées. Vécues difficilement pendant ma première grossesse, le dentifrice, les odeurs de produits ménager, de nourritures de tout en fait… me rendait mal, frissons dans le dos, envie de vomir intempestive, difficulté à voir un aliment en peinture, une vraie catastrophe, comme puni de ne devoir pas manger correctement jusqu’au 4ème mois de grossesse, chaque journée est une journée de plus de gagné jusqu’à la fin de ce fléau gastrique.. Allongée sur mon lit après chaque repas pendant 2 heures pour tenter de garder un minimum dans l'estomac, oui j’ai vécus cet épisode difficilement, comme j’envie celle qui n’en n’a pas ! 


Pour mon Pilou le remède miracle était le poulet frite, allez savoir pourquoi ! Nous avons donc mangé tellement de poulets-frites à la maison qu'une fois les nausées finies on n’a pas revus de poulet sur la table avant l’accouchement !

Pour ma Chouquette ce fut encore pire, pensant avoir déjà vécus le pire au niveau des nausées, quelle fut ma surprise quand je m’aperçus que cette fois ci rien ne passait, même pas un verre d’eau, juste des tomates. J’ai bien cru devoir aller aux urgences commençant à avoir des évanouissement mais j’ai tenu le coup tant bien que mal avec mes tomates à chaque repas …

Enceinte de 29SA


Nous arrivons au 4ème mois, les nausées cessent en quelques jours, la libération, une perte de poids et pourtant un bébé qui s’installe, et l’envie de dévorer tout ce qui se passe sur mon passage !

Comme un contre coup aux nausées, m’empiffrant a chaque repas, la grossesse se déroule parfaitement, mon ventre s’arrondit, je commence à sentir bébé bouger dès le 5ème mois, j’entends son cœur à chaque visite du mois a l’hôpital, quelques tiraillements de mise en place, une démangeaison ici et là, la peau qui se tend, rien d’inquiétant, j’ai pris 18 kilos pour mon Pilou et 16 kilos pour ma Chouquette et gagné de belles vergetures aux cuisses et aux fesses sauf sur mon précieux ventre.

Mon ventre
3 semaine avant d'accoucher de Pilou

Nous sommes enfin à la fin de chaque grossesse, commence l’attente du moment fatidique, 8ème mois, c’est peut-être aujourd’hui ? Ou demain ? Tiens mon ventre a l’air plus bas, oh j’ai une douleur bizarre, un coup du bébé ? Un signe annonciateur ? Chaque jour une nouvelle question, un nouveau raisonnement, une attente interminable ce dernier mois pour chaque maman.

Viens le jour J, une sensation de fatigue, de pesanteur, un picotement intempestif au périnée tel un coup d‘électricité plusieurs fois pendant la journée, des signes plus annonciateurs que les précédents, une certitude c’est pour bientôt, c’est de plus en plus proche.


Il est 03h00 du matin je dormais tranquillement quand soudain une douleur au ventre, je vais au toilette, fait mes petites affaires, et pourtant encore cette douleur qui reviens une seconde fois, je retourne au toilette, rien du tout. Je retourne me coucher, 6 mn plus tard encore cette petite douleur pas énorme mais présente, donc j’allume la télé et je chronomètre mes douleurs. 6 minutes d'écart pendant 7/8 fois, et là je retourne au toilette, je perds le bouchon muqueux…

Il est 4h, je réveil chéri, il faut se préparer, quelque chose se passe, à ce stade là je dois aller à l’hôpital, nous partons …



                                                                                                                                    Amanda

La suite au prochain épisode ! Ici : Mes grossesses fabuleuses épisode 2 : l’accouchement

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit commentaire ? C'est ici !