Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

mercredi 8 avril 2015

Comment je me sens après deux accouchements sans péridurales quand je croise Babyboom à la télévision


Je suis une fille douillette dans la vie, je me coupe je le sent tout de suite, je me pique pareil, j'ai une colique je suis pliée en deux sur mon lit, je me coince un doigt je hurle, oui je suis douillette, je ressent tout, des fois trop, dès que j'ai un petit bobo je le sent tellement que j'arrive à me demander si ce n'est pas ultra grave. 

Je suis comme ça, peut être que chacun ressent plus ou moins les douleurs en fonction de ses nerfs sensitifs d'un peu partout je ne sais pas... on doit surement tous être différent quand je vois mon homme se bruler en cuisine sans rien dire et pas des petits truc...



En tout cas ce qui est sûr c'est que j'étais partie pour accoucher sous péridurale pour mon premier, ho oui je savais ayant déjà des règles douloureuses et hémorragique, pliée en deux à chaque cycle que les douleurs d'un accouchement même sans les connaitre serait pour moi une épreuve très très dure.
Au début complètement calée sur le "je veux une césarienne", puis au fur et à mesure de la grossesse on est serein, on se sent bien, on prend confiance, les gens nous rassurent, nous disent que cela se fait naturellement que c'est pas si "horrible que cela".

Je n'ai jamais eut peur de la piqure de péridurale mais plutôt d'office de ne pas l'avoir à temps...

J'ai donc succomber aux monts et merveilles que l'ont me présentait, et puis de tout de façon, on ne nous accorde pas de césarienne sans raison, alors on se fait une raison.




Je réclame une radio du bassin pour être sûre que bébé passe bien, car apparemment on ne nous en fait pas d'office, ils voient ça "au jugé", "mais oui ça passe madame" ! Mouai en grande angoissée de l'accouchement j’ai voulus ma radio. Radio parfaite, bassin nickel bébé doit passer sans soucis, maman est rassurée.

Et viens le jour J, j'ai mal, chaque contraction est une galère, c'est comme je me l'imaginait insurmontable on crois qu'on va flancher avant la fin, tomber dans les pommes de douleur.

On me pose une péridurale pour ce premier accouchement, pendant 2h, le miracle elle marche je suis sauvée, ce qu'on m'avait dit était donc vrai ??



Une nouvelle sage femme prend mon dossier, je suis a 1h30 d'accoucher ma péridurale est vide. Que se passe t-il ? On me la recharge ??? Et bien non, ma nouvelle sage femme est UNE GARCE, elle me dit vous aller accoucher sans péridurale, il faut sentir ! Mais tout se passe bien tout le monde va bien, mais pourquoi tant de haine envers moi elle ne me connaît pas? Je recommence a hurler 1h15 de souffrance encore pire qu'avant de connaitre le bonheurs de la péridural pendant 2h, bébé sort j'ai jamais autant souffert, j'ai eut tellement mal, tellement horrible un moment tellement gâchée par cette souffrance a mon gout, heureusement que mon bébé est là en bonne santé et que mon homme est là heureux, je suis heureuse que tout le monde va bien, mais le moment n'est pas comme à la TV hein... je reste sur un goût de trop peu, déçue quoi...


Et puis viens le second bébé, on se dit que tout cela ne peut pas se repasser  pareil, combien de chance ai-je de ne pas accoucher comme à la télévision, "proprement dirais-je" sans hurler comme une truie sans me torde et frapper le lit et crier à la mort, normalement très peu... les péridurales sont très bien maitrisées

Nous sommes le jour J, je part encore plus confiante ce coup ci, je doit connaitre ce que l'ont m'a décrit, ce moment merveilleux, sous péridurale, tranquille avec juste ou presque que les cris de mon bébé a l'arrivée et mon homme a coté de moi. Et bien non pas de péridurale tout de suite, ils se trompent de dossier, le dossier d'une autre personne ou plutôt les fiches d'une autre dans MON DOSSIER, on ne veux pas me poser ma péridurale pour une histoire de prise de sang, une histoire complètement farfelue, incroyable et moi dans tout mes états on ne me crois pas, que ce qui est inscrit sur le dossier ne sont pas mes fiches.




Au final a cause de cela 1h d'attente pour un examen dont je n'avais pas besoin, (j'aurai du me douter que ce n’était pas mon dossier en plus, quand je suis arrivée au début la dame me parlait d'un médicament que je ne connais pas auquel j’étaie noté allergique !). Cela ne m'a pas traversé l'esprit que les dossier puissent être échanger... j'avais une seul allergie datant de l'enfance, mais à un médicament tout autre et un seul qui ne se vend plus depuis des années en plus).

Et donc tout ce retard pour tenter de me poser la fameuse péridurale, trop tard, qui n'a pas prise, 15 mn passe et forcés de constater qu'elle ne prend pas, il rentent de me poser la péridurale, mon homme est exclu de la pièce pendant cette repose, et je me remet en position péridurale, je lutte j'ai mal je hurle toujours comme une cinglé, et là, BÉBÉ arrive...




Je cri comme jamais c'est encore pire que la première fois, moi qui ne pensais pas souffrir une seconde fois autant et n'avoir que peut de chance de revivre cela, j'ai été servis...

Pourtant j’entends, je lis beaucoup d'accouchement, merveilleux, simples, pas de douleur "+ que ça", un moment merveilleux, bien moi quand je vois baby boom, je suis triste de ne jamais avoir pu vivre un moment tranquille pareil, sans cri sans larmes, sans état de choc vis a vis de la douleur.

 
JE NE SOUHAITE A AUCUNE FEMME DE VIVRE CETTE DOULEURS SANS LE VOULOIR TOUT DU MOINS

QUAND JE DIT QUE JE SUIS TRISTE, JE SUIS TRISTE DE VOIR QUE JE N'AI JAMAIS PU AVOIR UN MOMENT SI MERVEILLEUX COMME ON NOUS LE VEND
 
 


Ma petite puce a même faillit tomber par terre imaginez..., comment cela peut il être possible, pourquoi une dame qui n'est pas toute jeune dans le métier et en a vu des femmes accoucher..., arrive à dire a un anesthésiste que je suis à 5cm avec poche des eaux bombée alors que c'est la tête du bébé...

Pourquoi j'ai cette poisse (il y a pire je conçois). Pourquoi moi, encore et toujours, pourquoi des dossiers inversés... pourquoi toujours quelque chose qui cloche !

Bien entendu ce fut malgré tout des moments magiques ces premiers instant avec nos bébés, mais je pourrais jamais qualifier toute cette séquence avant leur arrivé, de "moment de rêve" le fait d'accoucher.





Je comptait quand même au passage un petit peut sur mon second accouchement pour me remettre d'aplomb blessée par mon premier vécu, laisser les choses se faire, laisser la vie me montrer que c'est pas horrible à tout les coups, que j'ai le droit de vivre aussi ce moment sereinement, avec de l’émotion sereine et pas des larmes et des cris de douleurs, et bien non ce n'est pas pour moi.



Amanda


19 commentaires:

  1. chaque femme oui est différente car moi je garde un superbe souvenir de mes 2 accouchements sans péri un pur bonheur par contre je pleure et culpabilise encore d'avoir "accouché" par césarienne pour ma dernière j'ai l'impression d'un manque ... je te fais pleind e ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ma chérie, le mieux c'est de ne pas y penser, moi j'ai longtemps pleuré aussi qu'on ne me pose ma fille que 20mn après sur moi, étant tellement choquée et hystérique pendant la sortie, la dame a préféré que mon homme ma porte 20mn. Cela crée un manque aussi sur ce point' Pilou je l'ai senti sortir et être sur moi la seconde après... pleins de bisoux à toi aussi 💟

      Supprimer
    2. Léna étant en plus préma ils me l'ont montré 1sec et l ont emmené en néonat je n'ai pu la voir que 24h plus tard et pris dans les bras que 3 jours après ça été très très dur ! je crois que je compense du coup en l'allaitant tjs et cie .. pourtant elle n'est plus un bébé à 19 mois mais j ai ce besoin car je me sens coupable de tout ce que je lui ai fait vivre des le départ ...

      Supprimer
  2. Ma pauvre... :-( Je vois que tu as été blessée par tes accouchements sans péridurale, c'est triste. D'un côté tu peux être fière d'avoir réussi sans :-) Au départ j'étais partie pour essayer sans péri' (j'étais folle ^^), puis comme mon bébé était prématuré et que j'ai eu un risque de césarienne en urgence jusqu'au dernier moment on m'a posé la péridurale et j'avoue que je ne regrette pas car je n'ai rien senti et ça m'a sans doute aidé à garder un bon souvenir de mon accouchement (car malheureusement 1h après on me prenait mon bébé pour l'emmener dans un autre hôpital à 50km de celui où j'étais pour le mettre en couveuse dans un service de néonat' où il restera 3 semaines). Mais je comprends ta déception et surtout la douleur que tu as dû ressentir... :-S

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui blessée et décue, oh cela a du être dur pour toi de voir ton petit bout partir a 50km :(

      Supprimer
  3. Bonjour;

    Je compatis sincèrement... 3 accouchements, 3 avec une péri qui n'a pas fonctionné...
    Pour Preums, péri posée et ouf, je revis. Sauf qu'au bout d'1/2 heure, plus rien. Je ressens à nouveau les contractions et j'ai mal. La sf me dit: ah bah ça arrive. Des fois ça marche, des fois ça marche pas... Ah visiblement, ça marche pas.
    Pour Deuz, rebelotte. Pose de la péri. Sauf que la péri me stoppe les contractions donc perf de produit pour relancer ça et là, ouille ouille. J'ai hurlé. J'ai eu franchement mal.
    Pour Troiz, elle a pas trop mal marché, sauf au moment opportun. La fin du travail et l'expulsion.
    J'en ai discuté avec ma gynéco qui m'a dit que mon col se dilatait trop rapidement et du coup, la péri suit pas.
    Preums à 7h20, j'étais à un petit 3 et elle est née à 8h40. Pour Deuz, 22h30 à 4 et elle est née à 23h40 et pour Troiz, à 13h, j'étais à 4 et elle en sentait même pas la tête au toucher et il est née à 13h50

    Enfin bref! Je compatis quoi! :)

    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui comme je te comprend ca fait maaaal pi plus ca dilate vite plus ca fait mal ..

      Supprimer
  4. Coucou ma belle, quelle douleur on peut ressentir à travers ce texte.
    Tout le monde ne réagit pas pareil, ne t'en veux pas.

    Moi j'ai eu la péri, mais à mon petit dernier, j'étais à 2 doigts de la refuser car le doc n'arrivait pas à la poser, mais par contre je ne sais pas trop comment j'aurai réagi face à une telle douleur.

    Bisous.
    Sandra

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui quand on ressent comme j'ai vécu et qu'on entend les récits de ceux qui disent que c'est pas si douloureux on comprend que y'a un différent ressentis. Bien moi j'aurai tout donner pour une peri sincèrement dans l'état ou je suis c'est dur a vivre et attroce a accompagner, pauvre chéri aussi... impuissant a coté de moi, et absent pour la sortir de ma puce du coup, puisqu'en pleine pose de péridurale... des bisoux à toi :)

      Supprimer
  5. Ah je te comprends ! J'ai pas eu de problèmes de dossiers mais chez moi, elle a été posée trop tard tout simplement avec un anesthésiste qui dit en rigolant : Ah j'ai failli la rater et qui s'en va.
    Elle a fait effet quand l'accouchement était terminé. Meilleure tolérance à la douleur ou autre, je ne sais pas, mais j'ai moins souffert que toi. En tout cas, je constate que ce genre de soucis n'est pas aussi rare qu'on pourrait le penser. Merci pour ce partage. Bonne journée !

    RépondreSupprimer
  6. Ah mince pas de chance non plus, oh bien je m'était dirigé vers un hopital privé ce coup là espérant mieux, bah manqué... Belle journée, bisous

    RépondreSupprimer
  7. Chrystel Florenson8 avril 2015 à 21:45

    mauvais moment également pour moi... grossesse gémellaire avec un mois et demi d'avance !! rupture de la poche ! jamais vu d'anesthésiste.... donc urgence au bloc... césarienne directe... pour me faire la péridurale, l'anesthésiste me disait mais penchez vous madame...mais je me penche connard !! tu vois pas que j'ai un ventre de baleine que je suis à mon max !!!!! impossible de la poser cette foutue péridurale... donc au finish on m'a endormi au masque !!! avec une telle peur que j'en avais les genoux qui claquait... et un de mes fils a failli y passer !!!

    RépondreSupprimer
  8. Outch ma pauvre, au moins dit toi qu'il t'ont soulager, ma première sage femme la barbare était plutôt heureuse de voir quelqu'un souffrir -_-

    RépondreSupprimer
  9. tu as du courage moi je n’étais pas partie pour accoucher je voulais juste faire un contrôle au niveau du col vu que j'avais perdu le bouchon muqueux dans l’après midi je suis arrivée vers 18h30 a l’hôpital monotoring normalement de 30min mais ils m'ont oublié du coup pendant 1h contractions pas régulière je ne sentais pas col a 2cm du coup ils me disent d'aller faire un tour dans l’hôpital pendant 30min mais on est allée faire un tour dehors manger un petit truc j'avais faim vers 21h on remonte on attends qu'une sage femme me prenne pour le monotoring vers 21h30 sous monotoring pendant 30min toujours contraction irrégulière du coup ils veulent me faire une piqure pour arreter les contractions et me font la prise de sang pour la péridurale au cas ou je devais la faire 2jours plus tard me posent des questions prennent ma carte de groupe sanguin etc.... vers 22h30 je dis a mon homme je crois que je me suis fais pipi dessus et en fait c'etait la poche d'eau mdr du coup ils m'emmene en salle d'accouchement et de col a 3cm il est passé a 9cm ils me disent comme ça pas de peridurale moi je leur dit c'est mort faut la peridurale arretez vos conneries les sages femmes disent non on a pas eu les resultats de la prise de sang et vous êtes deja a 9cm je dis non c'est pas possible je peux pas je peux pas je vais mourrir mdr j'avais chaud j'avais mal mais j'ai su controler la douleur des contractions le plus dur c'est bébé qui passait :( au final bébé est la j'ai eu que 2 fils et je disais a mon homme c'est mort t'en aura qu'un t'en aura qu'un je veux plus mdr la sage femme me dis vous etes courageuse et le plus que vous aurez mal c'est les hémorroïdes et c'est vrai a coté l'accouchement c’était juste quoi 30min de douleurs comparé au hémorroïde pendant 15jrs..bébé est arrivé sans qu'on s'y attende on pensait qu'on aller rentrer chez nous heureusement que j'avais la valise dans la voiture et un joli cadeau de noel il a ecouté sa maman je voulais pas qu'il arrive pendant les fêtes j'aurai pas aimer etre seul avec bébé a l'hopital

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé bien whaou quel récit en effet cela a été rapide! Mais de mon coté je préfère les hémorroïde pendant 1 mois que la douleur de l'accouchement :D Oh moi je suis douillette et je manque de sang froid, alors couplez les deux... moi j'ai toujours hurlé a la mort dès 3cm, le temps parait long en plus... j'ai hurlé bien des heures 3 heures passé environs si ma mémoire me fait pas défaut, en tout cas des heures.. j'en suis certaine :/ ah oui les journée en maternité c'est pas spécialement le pied d’être comme emprisonné dans une chambre même si on a petit bout.. et quand le baby blues s'en mêlent ...!

      Supprimer
  10. Hello Amanda,
    J'ai l'impression de revivre mon propre cauchemar en te lisant !!!
    Pour Vincent, j'ai accouché prématurément à 8 mois et je suis aussi tombée sur une GARCE !!!!
    Ils ont refusé de me faire la péridurale car, après m'avoir laissée seule pendant plus de 2h00 dans la salle d'accouchement (c'était en plein mois d'août et à l'heure du déjeuner, j'ai cumulé la malchance quoi ^^), j'étais passé de 3 à 7 et donc, plus le temps de me la faire, j'ai cru que j'allais la frapper la sage femme. Et là, elle me sort : Mais qu'est ce que vous croyez, la péridurale c'est un luxe !
    QUOI ?????? Quelle garce, j'ai eu beau lui dire qu'elle m'avait laissé 2h00 sans venir surveiller l'évolution de ma dilatation, etc ...., rien à foutre !!!
    Et le pire, c'est que comme je hurlais de douleur pendant l'accouchement, elle m'a carrément demandé de me ressaisir et de gérer un peu mieux ma douleur parce que j'allais perturber les autres patientes et les effrayer.
    Le pompon ??? ---> Elle m'a fait une épisio à vif, comme çà, pendant une contraction, j'ai vu la paire de ciseaux s'approcher et CRAC !!!!! Elle m'avait coupé, cette SAL----- !!!!
    J'ai vécu cette naissance comme un vrai cauchemar !
    En plus, j'ai vu Loulou 5 secondes et l'autre sage femme l'a embarqué direct en néonat et il a fallu que mon mari HURLE pour qu'on accepte enfin de nous donner des nouvelles quelques heures plus tard.
    Il a aussi fallu que mon mari intervienne en se mettant en colère car elle a commencé à me recoudre sans anesthésie locale cette garce !!!
    Le lendemain, les nanas se sont fait allumer par le gynéco chef de service car quand il est passé me voir, je pleurais dans mon lit et quand je lui ai expliqué que j'essayais d'avoir des nouvelles de mon fils depuis des heures et qu'on ne m'en donnait pas car pas le temps soi disant d'appeler le service, je peux te dire que çà a schtroumphé sec dans le service !!
    Total : les nanas n'ayant pas digérer le fait de se faire blâmer par leur chef de service, elles m'ont considéré comme une pestiférée pendant tout mon séjour.
    Je peux te dire que mon mari ayant pris des photos de tout ce qui se passait, j'ai fait un RAR à l'hôpital une fois rentrée à la maison et une plainte en bonne et dûe forme auprès de la direction du CHRU en question. 2 nanas ont été mutées dans un autre hôpital de la région suite à çà car en fait, nous avons été 3 à nous faire traiter comme de la M----E la même semaine et à en faire part à la Direction de l'Hôpital avec avocat sur le coup.
    Alors quand je vois BabyBoom à la TV, je me dis que les caméras arrangent très certainement les choses, dans le sens où les nanas savent qu'elles sont filmées et à mon avis, elles font super gaffe à leur attitude. Un exemple très précis pendant un de leurs reportages dans une maternité en banlieue parisienne : celui d'une maman qui voulait accoucher sans péri, et qui du coup avait mal et criait (mais là, c'était son choix), une des sages femmes a fait une réflexion comme quoi quand elle, elle avait accouché (genre 30 ans plus tôt au vu de l'age de la femme en question, elle avait eu la décence de ne pas crier comme çà alors qu'elle aussi n'avait pas de péri).
    J'avais juste envie de la gifler à travers l'écran de ma TV, et bizarrement, on ne l'a pas revue du reportage, comme quoi, j'ai plus souvent des retours négatifs que positifs sur les maternités françaises en général et que, je ne pense pas que baby Boom, reflète la réalité de ce qui se passe vraiment sur le terrain.
    Bisous Amanda et bon dimanche :)
    Carole

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Whaou on dirait mon expérience, car là sur cet article je n'en parle pas mais sur un autre plus tôt sur le blog, même chose, elle m'a coupée entre 2 contractions alors que Pilou sortait en 5mn ce n'était pas nécessaire quoi, et m'a recousue à vif je hurlait bien sur car il y avais pas mal de points interne et externet elle m'avais bien taillée.... et elle me gueulait dessus , tu a accouché ou, c'etait peut être le même hôpital ? Ici Saint Brieuc Yves le Foll...

      De mon coté je n'ai pas osé aller me plaindre, les gens, la famille, etc me disait de relativiser que c’était fait, que bébé était en bonne santé, d'oublier etc etc, de tout façon quel preuve avoir contre une maltraitance de patient ou une 'non volonté" d'aider pendant la douleur on a entre nos main, bah rien ...

      Pour moi nos vécus, mérite une sanction contre ces femmes, c'est largement ABUSE

      Supprimer
  11. bonsoir amanda.Pas top comme accouchement !!!
    Ça me fait pensé au mien, c'est pas la même histoire que vous mais je suis resté marquer par ce que j'ai vécu tous comme vous !
    A mon 1 er accouchement j'ai eu droit à un déclenchement, zéro contraction et une césarienne en urgence, J'ai vu ma petite puce que le lendemain après midi car on m'avais oublié en chirurgie. Pour ma 2 ème , 8 ans plutard, je suis partie accouchee en etant super calme car le medecins qui me suivait été génial, j'ai eu un vrai accouchement avec péridurale certe mais j'ai mis mon bebe au monde alors que pour moi ma 1 ere elle e a été accoucher par les médecins je n'ai été que spectateur de sa naissance :-(. Ça semble dure quand je dis ça, mais ca ma manqué de ne pas avoir pu accouché ni avoir mon bébé, sur moi, immédiatement après sa naissance .(Le principal c'est que mes deux enfants aillent bien : -) ).
    Émy-lilie Kaoméï Riffaut Defacq

    RépondreSupprimer
  12. Le pire c'est quand tu crois que c'est finit et qu'il te mettent un produit pour déclencher les contractions, que tu contracte jusqu'à le fin de la poche, donc, 2 heures, alors que tu as expulsé tout le placenta en une poussé 2 minutes après la délivrance du bébé pfff

    RépondreSupprimer

Un petit commentaire ? C'est ici !