Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

lundi 20 mars 2017

Quand l'echec devient ta force...


Coucou, j'ai mille et une choses dans la tête alors je me suis dis qu'il serait bon de les poser une bonne fois pour toute...
J'écris beaucoup sur le blog en ce moment, mais j'avoue que j'ai très peu pris le temps de m'asseoir et vider mon sac comme j'avais l'habitude de le faire ces dernières années...
Comme si je n'arrivais plus à vous dire ce qui peut me ronger ou me faire du bien, comme si ce que j'avais vécu ces dernières années m'avait mangé.
 

Me voilà guérie apparemment, puisque  je reprend ma plume et pose ces quelques lignes...

L'échec, un bien grand mot n'est-ce pas.  
Un peu comme un bilan sur cette année passée, enfin surtout sur la fin 2015.  
L'échec est le mot qui restera à vie dans ma mémoire comme gravé au fer rouge 
là dans un coin de ma petite tête.



L'échec, je parle du vrai (pas du petit truc que ta loupé ici et là, ça ont le fait tous) non, 
tu sais celui qui te fait te sentir comme une merde, celui qui te suivra toujours
celui que l'on te rabâche et qui ne te laisse jamais tranquille.
 

Celui qui te montre que tu as les deux genoux au sol et que même par terre,  
on continue de te taper. 
 Oui, tu le vois maintenant...

Et bien moi cet échec j'en ai fait une force ! 

Cela ne s'est pas fait en une journée bien sûr, mais j'ai appris à prendre les choses différemment quand elles se présentent. J'avance sans me retourner, il a fallu tout reconstruire, repartir de zéro
et crois moi des "je ne vais pas y arriver " il y en a eu !

Le déclic, je l'ai eu, enfin pourquoi et comment je ne pourrais pas l'expliquer.
  Peut-être le fait de n'avoir vraiment plus rien à perdre m'a permis de me remettre réellement 
en question ?  De me positionner différemment sur la vie?

Je ne saurais le dire.

Depuis plus d'une année, j'avance, je m'acharne, ce qui ne fonctionne pas je l'examine et me demande pourquoi... 
 Des erreurs bien sûr j'en ferais encore, mais je fais le choix de me battre de ne pas me laisser dépasser par une vie non choisie.
Les coups durs m'ont appris que l'on est maître de son destin, ce n'est pas les autres qui décident pour vous ce que vous voulez ou ce que vous devez être ! 
Non, seul vous-même pouvez vous donner les moyens d'arriver à vos rêves et à vos espérances avec la seule conviction d'y croire et de tout faire pour atteindre votre but.

Un échec peut être aussi une force qu'il reste à acquérir ! 
Ce qui ne tue pas rend plus fort 
  
Je ne dis pas que la vie est plus simple maintenant, non!!!

Je travaille désormais dur pour que le palais doré que je me construis ne s'effondre pas.
  Je pense juste qu'il y a toujours du bon dans l'échec, il faut en faire une force, c'est certain. 

C'est un moteur la douleur dans la vie quoi qu'on en dise. 
Du bon doit donc ressortir-chaque fois où l'on n'y arrive pas ou plus



Ma force à moi, c'est l'image que je garde de ces quelques mois ou nous étions un poids pour d'autre, quand nous vivions pour survivre...
 

C'est une force, parce qu'à chaque fois que je veux baisser les bras et bien, 
 j'y pense, et je me bats encore plus fort pour ne plus jamais revoir cela !

La peur de revivre cela est devenu l'essence même de ma vie aujourd'hui, c'est fou...


Sophie



Et vous, comment vivez-vous l’échec ?

Savez-vous le transformer en une force qui vous apprend à avancer toujours plus loin dans votre vie ???


2 commentaires:

  1. Merci pour ce billet, c'est toujours aussi bon et instructif de te lire.

    RépondreSupprimer
  2. ma devise se qui te rend triste, te blesse, te rend plus fort.Dans chaque douleur il y a toujours du positif il faut juste le trouver. Je vous souhaite une belle année 2017 avec moins d'échecs que les autres années.

    RépondreSupprimer

Un petit commentaire ? C'est ici !